ONCD – COVID 19 Recommandations de bonnes pratiques

Conseil National de l’Ordre

des Chirurgiens -Dentistes

22, Rue Emile Ménier

75016 PARIS

01 44 34 78 80

courrier@oncd.org

  Facebook

Conseil de l’Ordre

COMMUNIQUER DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE

30 avril 2020

Objet : Document de synthèse regroupant les points essentiels des recommandations transitoires, de bonnes pratiques, en relation avec le Covid-19.

 

Chères Consœurs, Chers Confrères,

 

Le 16 mars dernier, conscient de la gravité de la situation de notre pays face à l’épidémie du COVID-19, je vous demandais de déprogrammer les soins non urgents et de fermer vos cabinets au public, tout en effectuant une régulation des appels de votre propre patientèle. En même temps un dispositif national de permanence des soins d’urgences bucco-dentaires avec un numéro unique était mis en place permettant à la population de recevoir les soins dont elle avait besoin. Dans un contexte de pénurie en équipements de protection, et afin d’assurer cette permanence des soins dans les meilleures conditions de sécurité envisageables, le conseil de l’ordre obtenait du Ministère des solidarités et de la santé un contingent de 100 000 masques FFP2 dans un premier temps, puis de 150 000 masques dans un second temps, mi-avril.

 

Vous avez ainsi pu remplir votre mission de professionnel de santé, et participer à la protection de la santé publique et à la solidarité nationale.
Vous avez eu le sentiment de travailler dans l’indifférence générale des pouvoirs publics, et nous avons bien évidemment perçu votre inquiétude, votre désarroi et votre colère face à cette situation.

 

Mais le Conseil de l’ordre, à tous ses échelons – national, régional et départemental – avec l’ensemble des élus ordinaux et tout son personnel, a œuvré avec force aux côtés des chirurgiens-dentistes volontaires pour la réussite de cette mission, souvent dans l’ombre ; la politique professionnelle ne se menant pas uniquement par des coups d’éclats dans les médias.

 

Le Premier Ministre a annoncé, mardi dernier, les éventuelles modalités de la fin du confinement de la population le 11 mai. Dans ces conditions, je vous demande de rouvrir vos cabinets à partir de cette date, en vous assurant de la protection de vos patients, de votre personnel et de vous-même. Le dispositif actuel de la permanence des soins, reconnu unanimement en particulier par notre Ministre et les médias, cessera donc le dimanche 10 mai au soir.

 

Afin de vous permettre de reprendre votre activité dans les meilleures conditions possibles, le Conseil national a demandé avec détermination et obtenu du Ministère des solidarités et de la santé une dotation en masques pour la reprise assurant une équité pour tous, fixant à 800 000 masques FFP2 hebdomadaires le contingent nécessaire pour une activité sécurisée de tous les praticiens.

 

Nous avons donc été entendus : le Ministre nous a assuré qu’il mettra à la disposition de chaque chirurgien-dentiste 4 masques FFP2 par jour, soit 24 masques par semaine pour assurer l’offre de soins sur le territoire dès la reprise. L’accès à ces masques se fera dans les mêmes conditions que pour les autres professionnels de santé, c’est-à-dire par les pharmaciens d’officine.
Concernant les autres EPI, il vous appartiendra de contacter les fournisseurs, en particulier ceux de la filière dentaire, qui seront en capacité de vous approvisionner dans un délai acceptable.

 

Enfin, la rédaction des recommandations transitoires, de bonnes pratiques, en relation avec le Covid-19, et complétant le guide de 2006 édité par la DGS pour notre profession, est en cours de finalisation. Nous saluons l’investissement des membres du conseil scientifique, (odontologistes hospitalo-universitaires, sociétés savantes, ADF, experts et praticiens de ville) qui œuvrent dans un délai très court mais avec une rigueur scientifique étant donné les enjeux pour les patients et les professionnels de santé. Nous ne sommes pas encore en mesure de les publier officiellement car des conclusions émanant des différents services de l’État (DGS notamment) et concernant certains sujets en relation directe avec notre reprise d’activité sont en cours de validation.
De plus, les enjeux de santé publique liés aux risques potentiels de nos aérosols, ainsi que l’annonce du Ministre des solidarités et de la santé de la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle pour l’équipe soignante, ont contribué à ce que ces recommandations de bonnes pratiques soient validées puis publiées par la Haute Autorité de Santé, leur conférant ainsi un caractère scientifique indiscutable.

 

Afin que chacun puisse se préparer à la reprise progressive d’activité, nous diffusons comme annoncé à l’ensemble de la profession, un document de synthèse en annexe regroupant les points essentiels de ces recommandations dont la validité scientifique n’a aucune raison d’être remise en cause d’ici à leur publication officielle.

 

Il appartiendra à chaque praticien, sous sa propre responsabilité, d’appliquer les mesures de protection recommandées pour ses patients, son personnel et lui-même.

 

Le conseil de l’ordre se tient à vos côtés pour vous accompagner et vous conseiller dans votre reprise d’activité professionnelle.

 

Bien confraternellement.

 

Dr Serge Fournier
Président du conseil national de l’ordre

 

Lien : Télécharger le communiqué et l’extrait des recommandations du guide soignant.

 

Previous

Next

fr_FRFrench
fr_FRFrench