COVID-19 Gestion des Urgences au 18 Mars 2020

En pratique le Conseil national de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes

demande impérativement d’arrêter de recevoir les urgences dans votre cabinet.

Une permanence téléphonique ou par mail devra être mise en place permettant de conseiller le patient pour l’aider à résoudre son problème par lui-même ou en consultant par exemple les tutos présent sur le site de la FFO:

Le lien pouvant être envoyé par mail au patient.

Un numéro d’appel permettant la régulation sera mis en place pour chaque département. L’envoi d’un patient en orthodontie à cette structure doit être exceptionnel afin de réserver les places disponibles aux urgences dentaires importantes et très urgentes, ce qui n’est pas le cas sauf exception pour l’orthodontie.

Extrait de la circulaire  du Conseil National de l’Ordre des chirurgiens-dentistes date du 18 mars 2020

Depuis le lundi 16 mars 2020, il était demandé aux praticiens de déprogrammer tous les soins non urgents et de surseoir à la planification de ces soins jusqu’à nouvel ordre.

Il est désormais également demandé à tous les chirurgiens-dentistes d’assurer une astreinte téléphonique ou par courriel pour leurs patients. Cette astreinte si possible quotidienne a pour objectif minimum :

• De rassurer et de conseiller les patients

• D’assurer une première prise en charge téléphonique des urgences pouvant être gérées par un conseil ou une prescription (envoi par mail de l’ordonnance scannée)

• D’identifier les situations d’urgence nécessitant un acte thérapeutique indispensable

• Si le cabinet n’est pas en mesure de réaliser ce type de soins en toute sécurité pour les patients ou le personnel soignant (par manque d’EPI) : orienter le patient vers une structure adaptée (par exemple : le système de garde départemental)

Télécharger : Protocole COVID-19 du 20 mars 2020

Previous

Next

fr_FRFrench
fr_FRFrench